Fondation Jean Béliveau

Depuis 1971

Le tout premier don de la Fondation Jean Béliveau, créée en 1971 pour souligner la retraite de ce remarquable athlète, a été une ambulance pour le transport des enfants du Camp Papillon. C’est ainsi que débuta, il y a plus de quarante ans, une solide relation, empreinte de respect et d’amitié, entre Monsieur Béliveau et la Société pour les enfants handicapés du Québec.

Après dix-huit saisons dans la LNH, dont dix à titre de capitaine de l’une des plus glorieuses éditions des Canadiens, ayant accumulé dix Coupes Stanley et d’innombrables honneurs personnels, Jean Béliveau avait le sentiment d’avoir pleinement tiré profit d’une belle, d’une très belle carrière. De ce sentiment émergeait le besoin de partager avec la communauté, particulièrement avec les jeunes déshérités du Québec. Or, au moment de sa retraite, à la demande expresse de Monsieur Béliveau, le Club de hockey Canadien et les entreprises recueillaient et versaient 155 000 $ dans un fonds qui porterait à jamais son nom.

Durant les vingt-deux années qui ont suivies, en raison d’une gestion impeccable du capital, la Fondation Jean Béliveau a connu une croissance fulgurante; son capital passa de 155 000 $ à 833 000 $. Durant cette même période, la Fondation a versé d’importantes contributions, quelque 600 000 $ à des centaines d’organismes sans but lucratif, dont une bonne partie à la Société pour les enfants handicapés du Québec.

Le 24 mars 1993, n’ayant plus le loisir d’accorder à sa fondation toute l’attention qu’elle exigeait, Monsieur Béliveau décidait de confier l’entière gestion de ses actifs à la Société pour les enfants handicapés du Québec, accompagné d’une promesse solennelle qu’un don annuel serait versé au Camp Papillon pour l’amélioration des équipements, des infrastructures et des plateaux d’activités du Camp Papillon.

Depuis ce jour, près de 1,2 M $ ont été versés à la Société pour les enfants handicapés du Québec alors que le capital inaliénable de la Fondation a poursuivi une croissance remarquable pour s’élever aujourd’hui à près de 2 M $.

Jean Béliveau continuera de rayonner et de poursuivre auprès d’innombrables générations d’enfants handicapés une oeuvre à laquelle cet illustre philanthrope tenait plus que tout.

Il ne sera jamais oublié.

Infrastructure

Tout l’équipement essentiel et les projets soutenus d’entretien et de maintien des 40 acres et 70 bâtiments du Camp Papillon qui, dès sa création en 1938, a défini les critères d’excellence en matière de loisirs adaptés pour les enfants handicapés.

Plateaux d’activités

D’une tyrolienne à un mur d’escalade en passant par un terrain de ballon-panier et un terrain de boccia, les plateaux d’activités du Camp Papillon sont inspirés de l’audace de croire qu’un enfant handicapé est capable de tout, en autant qu’on lui offre un environnement adapté à ses habiletés.

Matériel

Le matériel nécessaire aux sports intérieurs et extérieurs pour personnes en fauteuil roulant pour un séjour sain, actif et stimulant au Camp Papillon.

Contribuer

À la fondation

Vous pouvez faire un changement de 3 façons différentes.